Planifier ses projets d’écriture sur une année

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux projets, tout du moins, cela dit surtout nouvelle volonté de planifier l’année qui s’en vient et bonnes résolutions. Même si je crois, à présent, que les bonnes résolutions ne sont pas à prendre qu’en janvier et que pour véritablement changer des habitudes il faut un peu plus qu’un mois de janvier – mais cela est une autre histoire – il est également important de s’organiser. Les conseils de cet article peuvent être utilisés toute l’année, n’attendez pas la fin d’une année ou le début d’une autre pour vous lancer dans l’organisation et la planification.

Dans cet article, je vais vous présenter la manière que j’utilise pour planifier mes projets d’écriture. Ici, je ne parle pas de concevoir un scénario ou de créer une histoire, mais bel et bien d’organisation pure afin de pouvoir avancer dans ses projets et de tenir ses délais.

L’un de mes vieux BUJO d’écriture

Le matériel :

  • Un calendrier annuel (google agenda peut faire l’affaire). Il faut que vous puissiez voir toute l’année en un coup d’oeil c’est plus pratique
  • Du papier et des stylos pour faire un brouillon
  • Un carnet ou n’importe quel document que vous consulterez fréquemment

Quel est l’objectif ?

L’objectif de cet exercice de planification est de vous permettre d’arriver au bout de vos projets, mais surtout de vous permettre de vous organiser afin d’y parvenir. Il n’y a rien de pire que de commencer une année avec des idées en tête et d’arriver à la fin de l’année en se disant que l’on n’a pas accompli le quart de ce que l’on souhaitait mettre en place. Pour cela, il n’y a pas de secret il faut s’organiser ! Prendre le temps de créer un planning peut sembler être de la perte de temps mais c’est tout le contraire. Prendre 2h d’organisation peut vous faire économiser le double de temps car ainsi l’on gagne du temps car l’on sait exactement ce que l’on a à faire. Rien n’est plus gratifiant que d’arriver en fin d’année et d’avoir avancé dans ses objectifs.

Etape 1 :

Dressez la liste de tous vos projets d’écriture (cela peut-être autre chose mais ici nous parlons d’écriture). Voir tous ses projets inscrit sur une feuille de papier vous permettra de mieux les visualiser.

Etape 2 :

Prenez le calendrier annuel et remplissez toutes les dates où vous savez que vous n’allez pas pouvoir avancer sur vos projets. Par exemple, si vous êtes en vacances, il vous sera peut-être impossible de consacrer du temps à l’écriture, si vous avez un mariage de prévu dans l’année ou des rendez-vous médicaux etc. Notez donc sur votre agenda annuel toutes les dates que vous connaissez déjà et pour lesquelles écrire sera difficile ou impossible. Petit conseil, il faut mieux mettre des journées off et pouvoir écrire quand même plutôt que de forcer à trouver du temps mais finalement ne pas en avoir. Par exemple, si vous savez que le premier weekend de juin vous avez un mariage, dites vous que vous ne pourrez pas écrire plutôt que de vous forcer à programmer une session d’écriture que vous ne pourrez peut-être pas tenir, ainsi si vous réussissez à écrire quelques minutes c’est génial, mais sinon, pas de regret. Le but est d’être le plus objectif possible. Calculez alors combien de jours il vous reste sur l’année pour écrire.

Etape 3 :

A présent, vous devriez avoir un premier écrémage de jours où écrire vous sera impossible maintenant passons à un état des lieux. Est-ce que vous pourriez réellement écrire tous les autres jours de l’année ? Si vous souffrez d’une maladie chronique ou que vous avez des cycles menstruels épuisant, il est fort possible que vous ne puissiez pas travailler non plus certains jours dans le mois, même un simple rhume ou une insomnie peut rendre le travail d’écriture laborieux, il faut mieux être prévoyant et ôter quelques jours de plus de repos dans le mois. Calculez à présent combien de jours il vous reste dans l’année.

Pour vous donnez un exemple, j’ai prévu de ne travailler que 222 jours en 2022. Je me suis comptée beaucoup de jours off, mais cela ne veut pas dire que je ne vais effectivement travailler que 222 jours car me connaissant je vais écrire bien plus, mais si je n’arrive à écrire que 222 jours j’aurais atteint mon objectif.

Etape 4 :

Maintenant exercice hautement plus périlleux : l’estimation du nombre de temps que vous allez pouvoir consacrer à l’écriture par jour. Si vous souhaitez réellement avancer dans vos projets, vous ne devriez pas consacrer moins de 30 min par jour à vos projets. Calculez à présent combien d’heures cela représente sur l’année en fonction de vos jours off.

Par exemple, si je consacre 1h par jour sur les 222 jours cela équivaut à 222h d’écriture ou de travail lié à l’écriture.

Etape 5 :

Reprenez votre liste de projets et estimez pour chacun le nombre d’heures que vous allez devoir passer pour les réaliser. Encore une fois, il faut être honnête. Si vous écrivez 500 mots par heure et que vous envisagez que votre roman sera de 100 000 mots, estimer l’écrire en 25h sera plus qu’impossible à tenir comme délais. S’il vous faut d’ordinaire 10h pour concevoir la couverture de votre roman, estimer la faire en 1h, à moins que vous ne déléguiez ce travail, risque d’être impossible. Encore une fois, il faut mieux estimer mettre 200h pour écrire un roman et n’y passer que 100 plutôt que d’estimer 100 et devoir y consacrer 200h. Ne tombez pas non plus dans l’excès de vous donner 300h en sachant que 200 c’est déjà une estimation haute pour vous dire « c’est bon j’ai 100h pour procrastiner ».

Etape 6 : Le moment de vérité

Vous allez devoir maintenant comparer entre les projets que vous avez et le temps que vous estimez devoir avoir. Il est fort possible que vous vous rendiez compte que vous n’aurez pas le temps de gérer tout ce que vous avez à faire, il est alors nécessaire de faire des choix et de garder les projets qui vous emballent le plus. Gardez une trace de tous les projets que vous aviez car on ne sait jamais peut-être aurez-vous le temps de vous y atteler un peu durant l’année.

Etape 7 :

Notez vos objectifs sur un carnet ou autre. J’aime bien avoir un carnet, un bullet journal d’écriture (je vous parle du BUJO dans cet article), si vous préférez avec tous les projets que je veux mettre en place. Je découpe au maximum ces projets afin de pouvoir inscrire le nombre d’heures que je projette de travailler dessus et ensuite écrire le nombre de temps que j’ai effectivement passé dessus. C’est une aide formidable pour les autres années. Je prévois ensuite mois par mois le nombre de jours et d’heures que je compte écrire et chaque jours j’inscris le temps effectif.

Et ensuite ?

N’oubliez pas de réévaluer chaque mois le temps que vous avez à votre disposition pour travailler sur vos projets d’écriture. Il est fort probable qu’au cours de l’année de nouveaux rendez-vous s’ajouteront à ceux que vous aviez en début d’année. Il est possible également que vous travailliez plus que prévu et que donc que vous avanciez plus vite ou peut-être moins vite. Un bilan chaque mois est donc nécessaire pour garder à l’esprit votre avancer, fêter vos victoires ou améliorer votre organisation.

Si l’un de vos objectifs pour 2022 est de faire preuve de plus de créativité n’oubliez pas que j’ai publié un ebook sur le sujet : vous le trouverez ici, pour en savoir plus sur cet ouvrage c’est par ici.

Et vous quelle est votre méthode pour vous organiser ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s