Habitudes, routines et rituels : est-ce la même chose ?

Je ne me cache pas, il s’agit ici d’un article d’autopromotion. Il y a quelques mois, j’ai publié un livre de non-fiction : Habitudes, routines et rituels pour plus de productivité. J’ai rédigé ce livre pour aider le plus de gens possible dans leur quête d’une vie organisée, harmonieuse et plus heureuse. J’ai également écrit Habitudes, routines et rituels car j’ai remarqué que pour les gens ces trois notions se mélangent.

Ce que vous trouverez dans

Habitudes, routines et rituels pour plus de productivité :

  • Des conseils pour définir vos objectifs
  • Des conseils pour rédiger vos listes d’objectifs afin qu’ils soient les plus clairs et motivants possibles
  • Des conseils pour savoir sur quels points de votre vie vous devriez travailler pour avoir une vie qui vous épanouisse.
  • Des conseils de planification
  • Des conseils pour dresser des bilans et tirer des leçons de vos réussites et de vos échecs
  • Des conseils sur la manière de créer de bonnes habitudes ou perdre de mauvaises
  • Des conseils pour gérer ses routines
  • Des conseils pour créer des rituels qui vous correspondent.

Dans cet article, je vais vous exposer quelles sont les différences majeures entre ces trois notions. Je vois souvent passer des publications sur les réseaux sociaux où les trois se mélangent. En soi ce n’est pas un problème, mais puisque j’ai rédigé un livre sur le sujet, je pense qu’il est intéressant de vous expliquer ce que ces trois notions signifient pour moi. Bien entendu, vous pouvez garder les définitions qui fonctionnent le mieux pour vous. Je ne cherche pas à vous convaincre que vous avez tort si vous employez le mot routine pour une habitude ou rituels pour une routine. Pour moi ce qui a le plus de valeur c’est de faire ce qui est le meilleur pour nous.

Habitude :

Une habitude est une action répétitive qui produit un effet immédiat. Les habitudes peuvent être bonnes ou mauvaises. Avec une habitude, on se sent bien. Il y a soulagement de stress, augmentation de l’estime de soi, du bonheur etc. Les habitudes sont le premier pas vers les buts que l’on se fixe, mais pas seulement.

Une bonne habitude va être de se brosser les dents, l’action est répétitive vous le faites (tout du moins il est recommandé de le faire) 2 fois par jour tous les jours, une fois l’action effectuée vous vous sentez plus frais, plus propre et avec une meilleure haleine. Une mauvaise habitude sera de fumer. Une fois la cigarette achevée le niveau de stress diminue. Evidemment fumer est très mauvais pour la santé et cause de maladie. Dans les deux exemples, on remarque qu’il s’agit de quelque chose que l’on peut faire tous les jours, que l’action se répète dans le temps et qu’elle produit un effet immédiat notamment sur le cerveau. Dans le premier cas, on se sent plus frais, dans le second moins stressé. L’action a une visée immédiate et il faut la répéter pour en conserver les effets. Il est impossible de conserver des dents propres si l’on ne se les brosse pas tous les jours, par exemple. Tout comme les effets du tabac se dissipe après un certain temps et le fumeur va ressentir le besoin de reprendre une cigarette pour « se sentir bien ».

J’ai choisi ces exemples car ils sont très parlant, mais il existe tout un tas d’habitudes. Je ne vous conseillerais que trop d’arrêter le tabac, n’hésitez pas à en parlant à votre médecin ou à votre pharmacien et si vous êtes en France de contacter le 3989 Tabac Info Service.

Routine :

Les routines produisent des résultats concrets et servent à se diriger vers les buts que l’on se fixe dans la vie, même si c’est plus compliqué que cela. Les routines ne sont pas nécessairement bonnes ou mauvaises, elles sont ce que vous décidez qu’elles soient car c’est bien vous qui mettez dans les routines ce que vous souhaitez.

Concrètement une routine est une série d’actions misent bout à bout qui après un laps de temps permet de constater un progrès. On peut également parler de programme. Les actions que l’on effectue le sont toujours dans un ordre logique. Les routines apportent la possibilité de ne pas réfléchir à ce que l’on fait mais simplement de se mettre en action et de tendre vers un résultat (qui peut être plus ou moins immédiat).

Exemples : Votre routine du matin : vous réveillez, vous levez, passer aux toilettes, salle de bain, vous pouvez vous laver, vous maquiller, vous habiller, préparer votre petit-déjeuner, prendre votre petit-déjeuner etc (liste non exhaustive). Pourquoi je dis que les actions sont faites dans un ordre logique ? Tout simplement parce que vous n’allez pas vous habiller et ensuite prendre votre douche. Vous n’allez pas prendre votre petit-déjeuner pour ensuite vous lever. Dit ainsi vous vous dites que c’est FORCEMENT LOGIQUE ! Oui, mais parce que l’exemple choisi l’est exprès pour que vous compreniez que ce que vous faites, vous le faite pour une raison et qu’il faut y réfléchir. Votre routine du matin, va vous apporter un résultat plutôt rapide. Vous pouvez y passer 30 min ou 3h, surtout si vous ajouter des éléments comme promener le chien, lire, faire du sport, méditer etc. En tout cas, le résultat est le même : être prêt pour la journée.

Le second exemple que je veux prendre c’est le sport. Vous allez devoir vous déshabiller de vos vêtements quotidien, mettre votre tenue de sport, mettre vos chaussures, aller à la salle de sport ou préparer les objets dont vous avez besoin, peut-être que vous allez prendre un casque pour écouter de la musique, peut-être que vous devrez prendre une carte de membre, il faut aller jusqu’à la salle de sport le cas échéant, déposer ses affaires, faire son échauffement, faire ses exercices dans un ordre précis, faire des étirements, rentrer chez soi, se déshabiller, se laver etc. Pour ce qui est de la routine sportive, elle aussi se fait dans un ordre logique, on commence par des échauffements, on travaille telle partie du corps ce jour-là, on travaille le cardio de cette façon ou d’une autre, faire tels étirements. Au bout du compte, dans les deux cas, ce que l’on constate c’est qu’il y a toute une série d’action à mettre en place, que ces actions sont réfléchis à l’avance. On ne va pas faire sa séance de sport en costume/robe pour une fois que la séance soit terminée mettre son jogging, ça ne serait pas logique. De même, on ne va pas commencer par la séance pour ensuite faire l’échauffement. Tout comme, si on prévoit de faire de la musculation est de soulever X kg après 12 semaines alors que l’on en soulève la moitié, on ne va pas soulever les poids trop lourds qu’on réserve à la fin de ses trois mois d’entrainement alors que l’on débute sa première séance.

Les routines doivent toujours être logiques. Elles se composent certes de tout un tas d’actions, pour ne pas dire d’habitudes parfois, mais elles visent la progression et tendre vers un résultat final satisfaisant et si possible une amélioration de soi, même si ce n’est pas toujours le cas, surtout quand les routines s’étirent dans le temps sans connaître de transformations.

Les rituels :

N’ayez pas peur en entendant le mot rituel, ici il n’est pas question de faire des sacrifices rituels humains à des Dieux. Il n’est pas question de rituels magiques ou de rituels divins – quoi que cela chacun est libre de ces croyances et si pour vous, il est gênant d’entendre le rituel utilisé dans un caractère profane je peux le comprendre. Les rituels peuvent être religieux, profane, laïque, mais surtout ils sont connotés comme étant rares et sortant de l’ordinaire. On ne fait pas un rituel tous les jours. Souvent, les rituels sont des moments de célébrations, ce sont des moments importants.

Un rituel est une série d’actions immuables qui vise l’élévation spirituelle. On est sur un ensemble de gestes, de paroles, de symboles qui visent à se connecter au moi supérieur ou au divin (pour ceux qui y croient). Dans un rituel, on mêle les cinq sens : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat. En tout cas, on essaie.

Exemple de rituels : Le mariage qu’il soit civil ou religieux, mais prenons le mariage catholique classique (excusez-moi c’est celui que je connais le mieux et je n’ai pas envie de dire trop de bêtises mais je pense que l’on peut facilement l’adapté à d’autres croyances religieuses, n’hésitez pas à partager les différences ou les ressemblances en commentaire cela pourra aider je crois). Lors d’un mariage, il y a de la musique, des chants, des paroles sacrées, des voeux échangés, clairement cela correspond à l’ouïe. On trouve souvent des fleurs, donc l’odorat. La vue, bien entendu, c’est tout ce qui a rapport à la décoration, aux vêtements, à l’endroit comme l’Eglise ou même une salle des fêtes. Le toucher se montre par l’échange des alliances, le baiser échangé par les marier. Le goût cela peut être le fait de boire du vin de messe ou manger l’eucharistie ou tout simplement boire et manger durant les festivités. En tout cas, le mariage est une « institution » surtout du point de vue religieux. Il y a des codes, des actions qui se font dans un ordre précis, c’est solennel, c’est festif, joyeux (en tout cas c’est le but mais malheureusement ce n’est pas le cas pour toutes les personnes partout dans le monde). En bref, il y a des codes, de la rigueur et en même temps c’est un échange, un partage et surtout c’est rare. Bien qu’il y ait certainement des mariages tous les jours partout dans le monde, on se marie rarement tous les jours soi-même.

Un rituel c’est donc rare, bien entendu certains rituels peuvent avoir lieu plus souvent que quelques fois dans une vie.

Dans la Wicca, ou tout simplement pour les personnes qui font le choix, on peut être amené à faire des rituels au moment de la pleine lune ou de la nouvelle lune. Forcément ces moments arrivent une fois par mois, donc c’est « fréquent », mais ce n’est pas tous les jours et c’est pour marquer le passage du temps. Cette notion de marquage du temps, de conscience du temps qui passe est importante dans les rituels. C’est cela que je veux que vous compreniez.

Pour l’écriture ça donne quoi ?

Car oui, c’est bien joli d’avoir une vision globale mais pour ce qui est de notre sujet principale à savoir l’écriture, en quoi faire la différence entre une habitude, une routine et un rituel ça va changer quelque chose?

En vrai, cela ne changera rien. Vous n’allez pas devenir un meilleur écrivain juste en ayant connaissance de cela, vous ne deviendrait pas milliardaire demain matin non plus. Je suis navrée pour vous. Mais peut-être que cela peut vous aider. C’est pourquoi ce point sera très succinct car à la vérité cela dépend surtout de vous.

Souvent, je lis des auteurs ou des autrices dire qu’ils allument une bougie durant leur séance d’écriture et que c’est une habitude. Nope ! C’est une routine. Enfin, c’est une habitude qui s’inscrit dans une routine. Si j’allume une bougie parfumée chez moi tous les jours où je cuisine du poisson pour chasser l’odeur, c’est une habitude. Si j’allume une bougie à chaque fois que je veux écrire, c’est une routine. Pourquoi ? Parce que le fait d’allumer la bougie, va dire à votre cerveau « Hey mon pote, ça y est c’est le moment d’écrire. »

Habitude : écrire tous les jours, écrire X fois par semaine, lire un livre par semaine, faire une publication sur Instagram par jour etc.

Routine : allumer une bougie, mettre de la musique, préparer un thé/café, sortir son stylo favoris et ses documents de travail avant un session d’écriture.

Rituel : Célébrer la fin de l’écriture d’un projet, la sortie d’un livre, la signature d’un contrat d’édition.

Voici des exemples de ce que peuvent être ces trois choses.

Mon livre Habitudes, routines et rituels pour plus de productivité, ne s’adresse pas qu’aux auteurs, mais au plus grand nombre, il est disponible sur Amazon et sur Kindle.

Quelles sont vos habitudes ?

Vos routines et vos rituels d’auteur ou autrice ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s