Qu’est-ce que le Milwordy challenge ?

Le Milwordy challenge est un énorme challenge d’écriture. Il s’agit du défi d’écriture le plus énorme que je n’ai jamais entendu parler. Il s’agit d’écrire un million de mots en un an.

Cette année, j’ai décidé de reprendre ce challenge que j’avais pourtant tenté de faire pour la troisième fois. Ce challenge d’écriture correspond à écrire 83 333 mots par mois ou à écrire 2740 mots par jour tous les jours de l’année.

J’ai décidé de me relancer ce défi pour aller plus loin dans mes projets, pour réussir. Ce n’est pas la première fois que je me lance dans le Milwordy challenge, mais jusqu’à présent, j’ai toujours lamentablement appris de mes échecs plutôt que réussi ce challenge d’écriture.

Pourquoi est-ce que je veux faire un Milwordy ?

Tout simplement parce que j’ai énormément de projets d’écriture et que pour être honnête, j’en ai assez de ne pas avancer dans leur rédaction. J’ai beaucoup d’idées et j’ai vraiment très envie de les voir sur papier. Bien entendu, si cela pouvait me permettre de gagner ma vie grâce à l’écriture ce serait formidable, mais c’est surtout que j’ai très envie de voir mes histoires achevées. Elles tournent en boucle dans mon cerveau et j’ai l’impression que plus le temps passe, plus elles s’éloignent alors que je les aime ces histoires. Je veux me donner la chance de les écriture. Peut-être qu’elles n’auront pas la qualité nécessaire d’être des romans, mais j’aurais au moins vidé mon cerveau pour faire de la place à de nouvelles histoires.

Ce que j’attends de ce Milwordy ?

Tout d’abord, gagner en productivité. Sérieusement, j’ai envie de pouvoir m’organiser mieux que je ne le fais depuis quelques mois. Je veux me voir plus organisée, plus ordonnée, retourner à cette époque où j’organisais très bien mon temps pour parvenir à mes objectifs.

Je désire également écrire toutes ces histoires qui me trottent dans la tête, mais cela ce n’est pas juste une attente c’est mon objectif de base. Alors si je parvenais à écrire 3 romans ou 3 livres à publier en 2023 ce serait formidable ! Même plus que cela. J’espère sincèrement pouvoir publier 3 livres au moins. Déjà mon livre sur la créativité que j’ai décidé d’appeler L’icerberg de la créativité, puis certainement le deuxième tome du prix de la rédemption (vous pouvez trouver le premier juste ici !) et enfin écrire un livre que j’ai tiré de l’un de mes cauchemars, parce que j’ai vraiment adoré l’idée.

J’attends de me challenger. De me prouver à moi-même que je suis capable de réussir tout ce que j’entreprends. Il faut dire que j’ai tendance à la dépression – sans exagérer – alors oui, parfois pour me sentir « vivante » j’ai besoin de me pousser le plus loin possible dans ce que je suis capable de faire et c’est un de ces moments. Je veux ME PROUVER que je peux faire ce défi d’écrire 1 million de mots en 1 an et si je pouvais montrer à d’autres gens que j’en suis capable (des personnes qui pensent que je ne suis pas capable de le faire ou de réussir un projet). Alors bien entendu, je ne fais pas ce défi pour les autres, mais bien pour moi, seulement si cela peut montrer que j’ai de la détermination auprès des personnes qui m’en pensent dépourvu, je dis « pourquoi pas ? ».

Bien entendu, on ne part pas sur un Milwordy si l’on n’a pas le temps d’écrire 83 333 mots par mois tous les mois. C’est un peu un challenge complètement fou alors il faut mettre toutes les chances de son côté. Si l’on sait que l’on n’aura jamais le temps de rédiger autant de mots, il ne faut pas se lancer dans ce défi ou alors il faut l’adapter. Pour beaucoup d’auteurs ou autrices écrire 50 000 mots pour le Nanowrimo c’est déjà beaucoup – ce qui est le cas – alors écrire presque 85 000 mots tous les mois n’est pas réalisable. Pour d’autres c’est très facile d’écrire autant tous les mois et c’est tant mieux. Pour moi, c’est un défi. Un défi parce que cela signifie qu’il faut que je corrige en même temps d’autres textes pour pouvoir les publier et cela demande du temps. Maintenant que je me suis mise à faire des vidéos Youtube (d’ailleurs ma chaîne est par ici si vous souhaitez y faire un tour), je vais avoir encore moins de temps pour écrire – entre la planification des vidéos, l’écriture, le tournage et le montage – mais surtout cela va me demander d’être encore plus rigoureuse et organisée. Cette année sera un sacré défi. Un immense challenge ! Je vous assure mais j’ai envie de le faire et de … réussir à donner le meilleur de moi.

Vais-je pouvoir tenir ce défi ?

En toute transparence, je n’en sais strictement rien. J’ai prévu des romans à écrire, des non-fiction aussi. Parce que clairement ma Liste de Livres à Ecrire est plus vaste encore que ma Pile de livres A Lire. Il faut vraiment que j’écrive tous ces projets et que je me vide l’esprit alors même si je ne fais que la moitié de ces 1 000 000 mots, je serais tellement heureuse et c’est le plus important. Surtout, il faut que je réapprenne à me concentrer, à me discipliner (l’année 2022 a été très compliqué pour moi niveau écriture, psychologie, vie affective etc) et à me réorganiser comme je le faisais avant. Si j’arrive déjà à tenir tous mes délais en termes de vidéos Yotuube et de tenu de ce blog, à écrire et publier deux livres ça sera formidable, mais je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin et je vais me donner à 3000% pour atteindre mes rêves car ce qui compte ce n’est pas la destination, mais bien le voyage.

Je ferais des retours fréquent sur mon avancée dans le Milwordy que ce soit sur le Blog, sur Youtube, Instagram ou encore en Tiktok, je verrais, je ne suis pas encore totalement fixée, mais je ferais des retours promis et cette fois, c’est la bonne ! Je me lance et je n’abandonne pas en cours de route.

Que vais-je compter dans les mots ?

Alors c’était la grande question à laquelle j’avais beaucoup de difficulté à répondre, mais maintenant je me suis fixée : Je vais compter les mots de mes articles de blog, les mots d’écriture des premiers jets et des réécritures de mes romans et de mes non-fiction. Je vais aussi tenir compte des mots pour tout ce qui touche à la planification que ce soit des romans donc les synopsis, les fiches de personnages, les descriptions de lieux, les traitements et les chapitrages, mais également les planifications pour mes textes de non-fiction. C’est tout. Je compterais le nombre de mots de mes vidéos Youtube que si je les rédige sur l’ordinateur mais cela n’arrive pas vraiment pour le moment car j’écris à la main.

Je vais surtout sortir de nouveau le Bullet Journal d’écriture pour conserver une trace écrite de tout ce que je fais car c’est un bon moyen de planifier ces projets et d’avoir un retour sur le long terme.

Un de mes anciens Bujo

Vous êtes-vous déjà lancé dans un tel défi ? Dites-moi tout en commentaire

Image par Ylanite Koppens de Pixabay

2 réflexions sur “Qu’est-ce que le Milwordy challenge ?

    • Sandra Laguilliez dit :

      XXX mots ça m’aide à me dire que je reprends le dessus sur la maladie, que j’arrive à être productive. Cela c’est pour la partie « vie quotidienne », si je puis dire. Pour ce qui est de l’écriture en tant que telle, le fait de compter mes mots m’aide à ne pas abandonner un projet (sauf si réellement le projet ne tient pas la route). Il m’est plus difficile d’abandonner un projet quand je suis à la moitié du projet. Pour moi, c’est un booster de compter les mots, même quand je n’ai pas atteint mes objectifs. Réussir à écrire le nombre de mots fixé c’est du bonus, ce qui compte c’est d’être parvenue à écrire.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s